Cérémonie de clôture de la Conférence sur l’avenir de l’Europe : ce qu’il faut retenir


Initiée le 9 mai 2021, la Conférence sur l’avenir de l’Europe se voulait être un outil inédit de consultation citoyenne. Pendant un an, des citoyens européens, des représentants de la Commission Européenne, du Parlement européen ou des Parlements nationaux ont eu l’occasion de formuler des propositions pour l’Europe de demain. Une cérémonie de clôture a eu lieu le 09 mai dernier.


C'était une cérémonie attendue par les acteurs de cette conférence sur l'avenir de l'Europe qui ont pu présenter le fruit de cette année riche en débats et collaborations entre citoyens et responsables politiques aux représentants des instituions.

Les nombreuses discussions ont en effet permis de dresser un rapport, composé de 49 objectifs et près de 320 mesures. Remis aux présidents des instituions européennes, ces dernières devront en assurer le suivi.


Les propositions s’articulent autour de 9 thèmes parmi lesquels la santé, la justice sociale et l’emploi, l’éducation, la transformation numérique ou encore la sécurité.


Cette cérémonie de clôture, symboliquement organisée lors de la journée de l’Europe, a également été marquée par le discours d'Emmanuel Macron. De ce dernier ressort 2 idées fortes et ambitieuses :


  • Une possible révision des traités


Le Président Français a explicitement soutenu la Proposition du Parlement européen portant sur la révision des traités. Une réforme institutionnelle qui sera déjà discutée lors du conseil européen de Juin.


Dans le même temps, 13 Etats membres - dont la Finlande, la Pologne, la Suède et la Lettonie - ont fait connaître leur désapprobation sur le sujet et considèrent qu’il s’agit de "tentatives inconsidérées et prématurées" de réviser les traités. Ils craignent que le sujet détourne l’UE des préoccupations géopolitiques urgentes auxquelles l’Europe fait actuellement face.


  • Une nouvelle communauté politique européenne

Emmanuel Macron a appelé à engager une réflexion sur une nouvelle communauté politique européenne. Il veut structurer politiquement le continent en un nouvel espace de coopération élargi.

Attention : Rejoindre cette communauté politique ne constituerait pas une garantie pour intégrer l’UE, au même titre qu’elle ne serait pas non plus fermée à ceux qui ont quitté l’UE.



Une cérémonie pleine de promesses qui vient clôturer une année inédite pour la démocratie européenne. Les défis sont nombreux pour l’Europe : un rendez-vous est pris à l’automne pour informer les citoyens du suivi donné à la conférence.



Source : https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_22_2862

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2022/05/09/cloture-de-la-conference-sur-avenir-de-europe

Image : elysee.fr